Organisation et animation d’ateliers et stages sur le thème de

La couleur végétale

de la 2ème maternelle jusqu’aux adultes, ainsi que pour public présentant un handicap.

Sur simple demande, au minimum 1 mois à l’avance.

    Ces ateliers proposent la découverte des couleurs végétales. La nature environnante, celle que nous côtoyons tous les jours sans toujours bien la regarder, foisonne de maintes couleurs… Au fil des ateliers, nous allons les rechercher, les découvrir et les utiliser directement, ou indirectement, sur différents supports, papier, tissu, bois,…

   Ainsi, à partir des plantes et suivant différentes expérimentations, nous allons créer de l’encre, des pigments, de la peinture, de la teinture…

   Si certaines nuances apparaissent immédiatement, d’autres nous invitent à aller les cueillir dans le secret des plantes en utilisant d’autres ingrédients naturels, tels l’alun, le fer, la cendre de bois, …

   Enfin, par la même occasion, nous découvrirons des techniques anciennes, souvent encore utilisées dans certaines cultures à travers le monde.
Tous ces ateliers sont, bien sûr, adaptés, en temps et en contenu, selon le type de public.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Formations en 2019

Le week-end des 23 et 24 février : Initiation à la couleur végétale

Durant ce week-end, nous aborderons les grandes bases de la couleur végétale.
Ce sont les tissus naturels qui ont le plus d’affinités avec les couleurs végétales… mais comment les reconnaître ? Quelles sont les différents types de fibres ? Nous ferons un petit tour de reconnaissance textile …
En couleur végétale, il ne s’agit pas de « fixer » les couleurs après teinture mais bien de préparer les textiles avant la teinture, cette préparation s’appelle le « mordançage ». Nous aborderons donc les différents types de mordançage et réaliserons des bandes d’échantillons vous permettant de découvrir les différentes nuances de couleurs qu’offrent diverses plantes.
Enfin, nous ferons un tour d’horizon des plantes « grand teint » et « petit teint » afin de bien distinguer lesquelles utiliser pour s’assurer un travail de qualité.

 

Le week-end des 16 et 17 mars : Impressions textiles aux mordants

Les impressions textiles offrent un large éventail de créations, que ce soit au tampon, à la brosse, au pinceau ou encore en sérigraphie.
Nous réaliserons différents « mordants », que nous appliquerons sur nos textiles en utilisant les diverses méthodes d’impression.
Ensuite, nous préparerons nos bains de teinture afin d’y tremper nos tissus et observer, qu’en un seul bain, différentes nuances de couleurs se révèlent …
La technique du Bogolan sera également abordée et pratiquée.

 

Le week-end des 27 et 28 avril : Les tanins

Outre leur utilisation dans de nombreux domaines (tannage des peaux, médecine,…), les tanins jouent un rôle prépondérant dans le domaine des couleurs végétales. Ils peuvent, en effet, servir de mordants, de « fixateurs » de mordants ou encore de colorants à part entière.
Ils sont nombreux autour de nous : écorces de différents arbres, noix de galle mais également peaux et noyaux d’avocats, écorces de grenade,…
Nous pouvons donc les récolter au fil des saisons…
Ainsi, nous distinguerons les trois grands types de tanins et leurs particularités. Nous les utiliserons ensuite chacun en fonction des meilleures possibilités qu’ils nous offrent.

 

Le week-end des 11 et 12 mai : L’indigo pour fibres animales

Réalisation de cuves d’indigo totalement naturelles. Pratique du montage de la cuve, astuces pour garder sa cuve dans le temps, pour la reconcentrer,…
Le but de ces week-ends est que vous deveniez autonomes, puissiez tout à loisir réaliser votre propre cuve d’indigo et la gérer efficacement dans le temps.
La cuve d’indigo étant quelque peu différente selon le type de fibre, animale ou végétale,
1 week-end est dédié à chaque fibre, celui-ci sera dédié aux fibres animales.
teint veg (46)teint veg (143)

 

 

 

 

 

 

 

Le week-end des 25 et 26 mai : un mordant organique : Le symplocos

Outre les mordants métalliques, tels l’alun, le fer ou le titane, il existe également des mordants organiques comme le symplocos ou le lycopode. Ce sont des plantes appelées « bio-accumulatrices » d’alun. Certaines sont protégées tandis que d’autres sont revalorisées.
Le symplocos a été traditionnellement utilisé comme mordant par les teinturiers dans le sud et le sud-ouest asiatique depuis près de 2000 ans. La Fondation Bebali a remis le symplocos au goût du jour en en assurant l’approvisionnement et la vente tout en développant un projet durable avec les communautés de la forêt tropicale.
Ceci mérite que l’on s’y attarde…
Nous aborderons et pratiquerons donc le mordançage au symplocos, selon les différents types de fibres et terminerons, bien sûr, par les teintures de nos textiles.

 

Le week-end des 08 et 09 juin : L’indigo pour fibres végétales

Réalisation de cuves d’indigo totalement naturelles. Pratique du montage de la cuve, astuces pour garder sa cuve dans le temps, pour la reconcentrer,…
Le but de ces week-ends est que vous deveniez autonomes, puissiez tout à loisir réaliser votre propre cuve d’indigo et la gérer efficacement dans le temps.
La cuve d’indigo étant quelque peu différente selon le type de fibre, animale ou végétale,
1 week-end est dédié à chaque fibre, celui-ci sera dédié aux fibres végétales.

teint veg (69)

Publicités